« Ma parole ! pensa Alice, j’ai souvent vu un chat sans un sourire, mais jamais un sourire sans un chat »…

elene | le dessin du jour... | jeudi, mars 19th, 2009

267-chhat-alice

telle Alice, dans mon salon tout blanc, je ne retrouve mon chat que lorsqu’il ouvre les yeux…

7 Comments »

  1. On dit que les animaux ressemblent à leur maître, ce chat a hérité de ta note artistique en se glissant dans un subtile camaëu neigeux! De mon côté c’est étrange mais je ne retrouve Chatquirat que lorsque j’ouvre les yeux… Kiss Sis’O2.

    Comment par O2 — 19 mars 2009 @ 10 h 21 min

  2. Trop mignon le chat blanc noyé dans le blanc…

    http://thisislouloute.blogspot.com/

    Comment par Louloute — 19 mars 2009 @ 10 h 36 min

  3. Moi je retrouve le mien dès qu’il me mord les orteils :/

    Comment par Griz — 19 mars 2009 @ 11 h 47 min

  4. oh genial…et quel chat…mais dangeureux pour vos f*ss*s…;o)…

    Comment par rachel — 19 mars 2009 @ 12 h 35 min

  5. C’est tellement mignon !!!
    Décidément ce ne sont que des notes pleines de fraîcheur sur les blogs bd !
    Vive le soleil !!! Vive Elene !!!

    Comment par Nar6 — 19 mars 2009 @ 14 h 07 min

  6. Finalement, tu es toujours dans l’univers « suprématiste » de ce bon Kazimir Malevitch !
    Abstraction radicale, « carré blanc sur fond blanc », son fameux tableau… on n’ en est pas loin avec ton félidé sur canapé.
    Décidément, il nous obsède le père Kazimir !
    Bizôbâdô !

    Comment par Dadi — 19 mars 2009 @ 18 h 16 min

  7. huhu :D
    je ne sais pas pourquoi, mais ce genre d’univers me plaît en général!

    Comment par cledsol — 20 mars 2009 @ 14 h 05 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a comment

© 2008 elene pour toute utilisation de dessin, faire la demande à elene - Powered by WordPress